Skip to content


Etats Généraux de l’Industrie (Midi-Pyrénées)

J’ai assisté hier à la journée de restitution des ateliers des Etats Généraux de l’Industrie dans les Midi-Pyrénées. Très intéressante!

Dans les Midi-Pyrénées, on avait structurée l’analyse autour de quatre thèmes

1) Aéronautique, Espace et Systèmes Embarqués – incontournable pour la région, 75% de l’industrie étant dans ce secteur

2) Décloisonnement et partenariats et accès aux financements (en fait, deux ateliers en un) qui traitaient le besoin d’une meilleure collaboration entre entreprises et institutionnels pour améliorer l’ouverture à l’export et aux financements publics et privés,

3) Innovation et Entrepreneuriat, Compétitivité et Croissance Verte – très axé sur l’industrie agricole

4) Emploi et Formation

Ce dernier atenier est peut-être celui qui a généré les meilleures discussions. Les représentants syndicaux étaient bien présents, comme ils avaient été pendant les deux mois de l’analyse. Il a été rassurant de voir (à quelques exceptions près) une attitude et une prise de conscience proactive et positive de la part des syndicats qu’ils ont un rôle très important à jouer dans le relance de l’industrie, et que les enjeux se trouvent peut-être ailleurs qu’au niveau des salaires.

S’il y avait cinq conclusions à en tirer, je proposerais les suivantes :

1)  l’image de l’industrie vis-à-vis des jeunes est à soigner. Elle est assez négative aujourd’hui, et doit s’améliorer si l’on va attirer les meilleurs éléments pour développer l’industrie du futur,

2) il faut trouver une juste équilibre entre le financement disponible via les ‘business angels’ (qui cherchent normalement des gains à court terme), et les autres types de fonds, public et privé, moins importants, mais qui permettraient un taux de développement plus régulier et peut-être plus sain.

3) l’ouverture à l’international pour les PME ne s’improvise pas et se travaille, que ce soit l’identification des marchés potentiels ou la protection des brevets, pour ne nommer que deux domaines,

puis les deux derniers qui ont un lien direct avec une démarche Lean

4) une meilleure collaboration au niveau de la Supply Chain entre donneurs d’ordres et leurs différents fournisseurs pour mieux partager les ‘parts du gâteaux’,

5) un besoin permanent de faire preuve d’innovation non seulement dans les produits mais aussi les processus : la compétitivité de l’industrie française de l’avenir dépendra largement de notre capacité à innover, continuellement.

Cette prise de conscience générale a été très encourageante. On ne peut qu’espérer dans les prochaines semaines que les 46+ chantiers identifiés par les ateliers des Midi-Pyrénées trouveront preneur au niveau national.

Le détail se trouve sur le site de la Drire.

Posted in Actualité.


0 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.


Get Adobe Flash playerPlugin by wpburn.com wordpress themes