Skip to content


Mais, qu’est-ce que c’est, le Lean?

Simple!! Kanban, Juste-à-Temps, SMED, Value Stream Mapping, avec un peu “d’empouvoirement” (mais est-ce que ce mot existe vraiment en français?) pour l’accompagner.

Peut-être. Il doit y avoir des centaines d’autres définitions car, en 80 ans, allant de Henry Ford via Toyota, le JIT/TQM et enfin le Lean Six Sigma, il a dû y avoir une série de définitions très importante.

Qu’il s’agit (en partie) d’un ensemble d’outils, de méthodes, et de principes, on ne peut pas le nier. Cependant, ce n’est que la partie la plus visible, car il y a au moins trois autres composants d’une importance au moins égale.

La fondation d’un système de management ‘Lean’ ne peut être autre chose que les gens. L’humain. Le travail en équipe associé à la compétence individuelle. “L’empouvoirement” prend toute en importance, mais pas comment n’importe comment. Les employés, que ce soit des opérateurs dans une usine ou des administratifs dans un bureau, ont besoin de formation, d’accompagnement, de communication, en bref qu’on leur tienne la main, qu’on les écoute… et qu’on leur fasse confiance.

Afin de créer les conditions décrites ci-dessus, il faut adapter le style de management et la contribution du manager. Le manager doit être présent, il doit être au courant de et doit comprendre les soucis du terrain. Il devient formateur, coach, accompagnateur, et passe de moins en moins de son temps dans son bureau. Et il doit savoir adopter des comportements et utiliser des mesures de performance compatibles avec son nouveau rôle. Fini l’époque où on était jugé exclusivement sur le rendement, l’amélioration continue étant un composant très important du rôle de chaque collaborateur.

Troisièmement, on ne fait pas du Lean tout seul dans son coin. Au minimum, on collabore pour que les processus transverse de toute l’entreprise soit optimisés. Au mieux, on se coordonne avec les clients et les fournisseurs pour créer ce qu’on peut appeler ‘la Lean Supply Chain’, apportant des bénéfices à tous ses acteurs.

Système de management. L’humain. Des partenaires externes. Et puis les outils et les méthodes.

Une autre définition du Lean, une définition qui évolue au fur et à mesure que nous comprenions davantage de ce qui fait réussir le système de management Lean.

Posted in Lean Business France.


0 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.


Get Adobe Flash playerPlugin by wpburn.com wordpress themes