Skip to content


Barcelone et le modèle Lean

Je dois l’avouer. Cela m’arrive de passer des soirées, voire des samedis entiers, à regarder des matchs de foot à la télé. A cette époque de l’année, il y a un match intéressant quasiment tous les soirs (d’accord, c’est St.Etienne-PSG ce soir, mais il y a des exceptions!).

Au milieu de la semaine il y aura un sommet en Champions League. Barcelone contre l’Inter. Encore un prétendant qui va se faire remettre dans sa place par le Barça. J’ai été épanoui par leurs performances contre Arsenal lors du tour précédent. Et cela m’a fait réfléchir….

Il n’est vieux, il n’a pas beaucoup d’expérience du management du haut niveau… mais il fait des miracles depuis deux ans. Pep Guardiola, l’entraîner des espagnols, a gagné la compétition dans sa première année, et va probablement le refaire cette année. C’ets un manager qui a fait toute sa carrière au club, qui connaît tout le monde, qui est sensible aux aspects critiques qu’il faut maîtriser pour que ça marche. Qui a la crédibilité et la posture pour commander le respect de joueurs dix fois plus connus (et payés) que lui. Là où d’autres équipes se paient les meilleurs coachs et les stars mondiales à prix très fort… avant des les virer ou les vendre deux ans plus tard, le Barça reste fidèle à ses racines depuis quelque temps. Et ça marche.

Il y a des similitudes avec l’industrie. Combien de fois est-ce qu’on voit la nomination de dirigeants qui connaissent rien de l’entreprise et de sa culture, mais puisque le réseau et le cv conviennent, arrivent à décrocher l’oeuf d’or… puis le parachute doré une fois que ça ne marche plus?

Tandis qu’il y a des entreprises qui fonctionnent très bien, des entreprises de toutes les tailles, car le savoir-faire des dirigeants a été développé depuis des années et des années sur le terrain, et ils connaissent leur entreprise et ses gens du bout des doigts.

Je vous propose que c’est ces entreprises-là qui ont le plus chance de réussir leur démarche Lean, pas celles qui donnent la justification au systèmes des MBA.

De la même façon que le Barça qui va emporter haut et fort tout ce qu’il joue en cette fin de saison.

Par le même raisonnement par contre, on pourrait prétendre à ce que Domenech, qui connaît parfaitement les systèmes et les influences autour de l’équipe de France, nous surprendrait tous mi-juillet. Je l’espère pour lui.

Posted in Actualité.


0 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.


Get Adobe Flash playerPlugin by wpburn.com wordpress themes