Skip to content


De la révolution chez Orange?

Pour la enième fois cette semaine, j’ai pesté contre Orange. Il y a quatre ans, j’ai pris un abonnement portable pour mon fils. Forfait une heure. Si sur cette période sa moyenne d’utilisation mensuelle dépasse la minute, je serais étonné. Mais il est préférable de savoir que l’on puisse le joindre en cas de besoin (comment est-ce que ça se faisait quand on était petit?). Donc Orange s’en sort bien – 26 euros x 48 mois, ça fait une belle somme (à laquelle on peut ajouter le coût des SMS non inclus dans le forfait) pour un service rendu très limité.

Mais avec mon fils, on pensait avoir été malin. En refusant les appels incessants du service client Orange proposant des “offres exceptionnelles” pour utiliser nos points (je me suis fait avoir moi-même il y a deux ans, je m’en veux toujours), on avait calculé qu’on arriverait fin juillet, le jour de ses 15 ans, à cumuler les 2400 points nécessaires pour avoir un Smartphone moderne….

Imaginez donc mon horreur en passant dans le centre commercial cette semaine quand j’ai vu que le niveau de points nécessaire a été remonté à 2900. Quelle arnaque!! Je ne serais pas surpris s’il devra attendre son 21ième anniversaire pour pouvoir pour se sentir moins obligé à se cacher en sortant son téléphone.

Donc c’est avec intérêt que j’ai lu vendredi les propos de Stéphane Richard, DG depuis le 1 mars, qui a réuni un millier de ses cadres supérieurs à Paris jeudi pour présenter son projet d’entreprise. Son objectif : “remobiliser ses troupes”. Et s’il pensait un peu aux clients en même temps?

Mais qu’est-ce que je lis?

“faire de la qualité de service la priorité numéro un de toutes nos équipes”

“nous vendons du service, et pas seulement des services. La vente n’est pour nous que le point de départ d’une relation avec nos clients qui s’inscrit dans la durée. Leur fidelité est pour nous un enjeu majeur”

et encore

“il va falloir favoriser un client par rapport à un prospect et récompenser nos clients les plus fidèles”.

Tout d’un coup, j’attends avec impatience le prochain appel d’un conseiller du service clients chantant son introduction stéréotypée. Nous allons enfin pouvoir avoir une conversation sérieuse et constructive.

Merci, Mr.Richard.

Posted in Actualité.


0 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.


Get Adobe Flash playerPlugin by wpburn.com wordpress themes