Skip to content


Une Affaire de Management

Suite à l’émission hier soir sur EADS/Airbus (j’ai écrit quelques commentaires sur ce que j’en pensais sur mon blog anglais),  j’ai vraiment eu l’impression qu’il doit être assez difficile de faire du ‘vrai’ Lean à Airbus, c’est-à-dire, engager le personnel tous les jours pour améliorer les processus en continu.  Si le management n’est pas engagé, ou au moins ne montre pas l’exemple ( je ne dis pas que ce n’est pas le cas, peut-être que le middle-management prend le relais des dirigeants), on ne peut que rendre plus complexe le travail des relais sur le terrain.

Je suis tombé cette semaine sur un article qui proposait les raisons principales pour lesquelles certaines initiatives Lean. L’article est en anglais, donc j’ai extrait les conclusions principales :

1) Une approche trop technique : apprendre les outils, c’est facile. Ce sont les barrières culturelles qui sont les plus difficiles à surmonter.

2) Compréhension insuffisante de la Direction : on ne peut pas s’engager sur quelque chose qu’on ne comprend pas, et un des rôles de la Direction est d’identifier et éliminer les barrières qui empêchent l’amélioration des processus.

3) La peur : qui peut empêcher la créativité et s’empêcher de s’engager sur des actions d’amélioration. Le management doit en permanence identifier et éliminer les origines de ces craintes.

4) Un manque de confiance : d’abord des employés, qui ont besoin d’être rassurés que les amélioration Lean ne vont pas mener droit à des suppressions de l’emploi, puis de la Direction, qui doit être capable de donner l’opportunité à ses employés de prendre de plus en plus de responsabilité.

5) Trop d’objectifs à court terme : puisque la base d’une transformation Lean est le changement de culture, c’est un ‘voyage’ à long terme. Des actions à court terme pour réduire des coûts en éliminant du personnel peuvent nullifier les progrès faits par le Lean.

On ne peut pas ne pas être d’accord. Tous les cinq points concernent le management et son rôle critique pour faire évoluer la culture de l’entreprise.

J’espère que celle d’Airbus n’est pas trop marqué par les gué-guerres en haut de l’hiérarchie.

Posted in Applications du Lean.


0 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.


Get Adobe Flash playerPlugin by wpburn.com wordpress themes