Skip to content


Twitter, le neuvième gaspillage?

Malheureusement je suis un peu trop vieux pour être “à la mode”, mais quand même j’essaie de rester en contact avec l’actualité. C’est par ce biais que j’ai découvert que Twitter est devenu le platforme où il faut être vu, donc je me suis lancé il y a quelques semaines ‘juste pour voir’.

Finalement, ça pourrait être assez rigolo. De celui qui est suivi par plus de 1,6m de ‘followers’ (c’est le max que j’ai trouvé en prenant des noms au pif, mais je sais qu’il y a des programmes pour identifier les encore plus populaires) et qui ne ‘tweet’ absolument rien d’intéressant, à des profils purement professionnels, genre RobbieWilliams, où il y a une assistante marketing qui communique tous les mouvements de son héros d’une façon très structurée, il y a toute une panoplie d’activité, ça devient impossible à tout suivre, où il faut le faire toute la longueur de la journée.

D’où mon identification de ce neuvième ‘gaspillage’ du monde du Lean Management. Traditionnellement il y a en a sept, on a tendance de plus en plus à rajouter un huitième, la non-utilisation du potentiel humain (avec lequel je suis tout à fait en ligne, d’ailleurs) et je suis sûr qu’il y a eu d’autres tentatives de création d’un neuvième, voire encore plus.

Mais aujourd’hui, c’est avec fierté que je réclame le découvert du véritable neuvième gaspillage – les experts Lean sur Twitter. Tapez ‘Lean” dans la recherche des personnes et vous allez les trouver. Consultez les profils, ou déclarez-vous en tant que ‘follower’… puis attendez. Pas tous, mais il y en a desquels deux ou trois fois par heure vous allez recevoir un message. Peut-être pas pendant la matinée, car Twitter est bien plus installé aux Etats-Unis. Mais mettez le réveil à cinq heures pour bénéficier des échanges de la veille. Vous allez être surpris.

Quand je pense au temps nécessaire pour dire strictement rien (pour des adolescents, même pour quelques copains, je suis bien habitué, mais pour des gens qui proposent d’améliorer l’utilisation du temps?), je me dis qu’ils sont soit très performants (ils ont appliqué le Lean à leur propre emploi du temps) soit ils n’ont rien d’autre à faire.

Je ne donne pas mon avis, je serais peut-être comme eux un jour.

Mais être ‘bien vu’, ce n’est pas mon style.

Posted in Actualité.


2 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Michel Baudin says

    Peter:
    1. Vous devriez aussi envoyer ce message à FranceLean.
    2. On peut aussi réfléchir aux usages possible d’une technologie comme Twitter dans le contexte d’une usine, par exemple comme moyen de communiquer des informations sur les pannes.

  2. Floence says

    A mon sens, le principal problème de l’utilisation de Twitter dans le monde du Lean Management, c’est qu’il faudrait que les gens soient massivement convaincus et habitués à utiliser un outil tel que Twitter, ce qu’ils ne sont pas. Twitter reste un outil très intéressant pour la veille sur les nouvelles technologies, ou pour être informé des brèves en temps réel si l’on suit les comptes des journaux…



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.


Get Adobe Flash playerPlugin by wpburn.com wordpress themes