Skip to content


La course vers le Lean

Souffrance lors du Marathon de Chicago
Souffrance lors du Marathon de Chicago

Est-ce que je donne l’impression de souffrir?

Photo prise lors du Marathon de Chicago dimanche dernier. Bien sûr que je souffre :
a) j’avais trop de ‘gras’, l’été au sud de la France ayant été particulièrement chaud,
b) ma tête était plus optimiste que mes jambes – 1h37 pour un premier semi, 1h46 pour le deuxième quand les jambes ont pris le dessus
c) une première moitié courue en groupe, une deuxième désepérément seul
d) le plan de course n’a pas été suivi à la lettre – essayez d’avalez un huitième gel sucré quand tout ce qu’on veut faire, c’est de s’allonger…
e) etc etc
Mais, en fin de compte, je suis heureux. Je suis même épanoui. Un record raté de deux minutes, d’accord, mais six de mieux que mon objectif réaliste. Le marathon n’est pas facile, même pour les meilleurs. La transformation Lean, non plus, même pour les meilleurs. Dans les deux cas, on souffre, on veut s’arrêter avant la fin. Mais on doit tenir bon. Et on finit par y arriver, avec un niveau d’auto-satisfaction très important.
Ca vaut la peine, le marathon comme la transformation Lean, je peux vous les conseiller.

Posted in Lean Business France.


0 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.


Get Adobe Flash playerPlugin by wpburn.com wordpress themes